LEMANIC MODERN ACADEMY 

Xenakis Xe

Retourner aux origines du son et de la musique ce n'est pas sacrifier à la nostalgie, c'est tenter de retrouver le questionnement initial de l'homme sur le monde. Revenir à la Grèce antique, aux résonances des cordes vibrantes, origine pythagoricienne des mathématiques et reflet de la mécanique céleste. Dans Nomos Alpha, défi à tout violoncelliste, Xenakis réinvente la pensée grecque et renoue avec la réflexion sur les échelles sonores qui s'était interrompue depuis Bach et le tempérament égal. Mais Xenakis trouve aussi son inspiration dans la force brute des phénomènes naturels. La croissance obstinée des fougères, le crépitement de la pluie, le tonnerre, et c'est un véritable ouragan sonore qui environne le public dans l'œil du déchaînement instrumental des sextuors de percussions. Cet hommage à Xenakis, disparu il y a dix ans, sera aussi l'occasion de découvrir ses dernières œuvres concertantes, jouées en regard du seul compositeur qui fut son égal en radicalité, Edgard Varèse, et du seul compositeur qui est son continuateur, Pascal Dusapin.

Lemanic Modern Ensemble Ensemble Namascae / Ensemble Contemporain de l'HEMU
Vlad Maistorovici violon
Amandine Lecrasvioloncelle
Yuji Noguchi clarinette basse
William Blank direction


Edgard Varèse
Octandre
pour 8 instruments  

Iannis Xenakis
Epicycle
  pour violoncelle et 12 musiciens   

Pascal Dusapin
Quad 
'In memoriam Gilles Deleuze', pour violon et quinze musiciens

Iannis Xenakis
Echange
pour clarinette basse et 13 musiciens

Iannis Xenakis
Jalons
pour 15 musiciens

Lire l'article de Claire Brawand dans Scènes Magazine