MIROIRS — 18|01|18

// CONCERT PRÉSENTÉ

Pierre Bleuse
Direction
Claire Chanelet
Flûte
Luca Mariani
Hautbois
Louise Marcillat
Clarinette
Marine Wertz
Clarinette
Ludovic Thirvaudey
Basson
Jean-Philippe Cochenet
Cor
Sylvain Tolck
Trompette
Jean-Marc Daviet
Trombone
Nicolas Vandewalle
Piano Célesta
Johann Vacher
Clavecin Orgue Électronique
Lucie Berthomier
Harpe
Jean-Marie Paraire
Percussion
Lucas Genas
Percussion
Julien Lapeyre
Violon
Madoka Sakitsu
Violon
Patrick Oriol
Alto
Amandine Lecras
Violoncelle
Cédric Carlier
Contrebasse
Marina Viotti
Soprano
Philippe Albèra
Présentation

Nicolas Bolens

Atemporel pour ensemble création 2017

Gustav Mahler

Lieder Eines Fahrenden Gesellen pour voix et ensemble 1896
Instrumentation de Nicolas Bolens 2018

György Ligeti

Kammerkonzert pour ensemble 1969-1970

Gustav Mahler procéda, à contre-courant de son époque, au retour à des formes élémentaires : celles des poésies et des musiques populaires, qui le conduisirent à une écriture très éloignée de l’emphase wagnérienne, si présente alors.

Il était né en Moravie, de confession juive, comme Ligeti, né plus au sud en Transylvanie. Ce dernier retrouve le mélange de sentimentalité et d’ironie, de sublime et de trivial qui caractérise la musique de Mahler, dans un langage qui tente d’échapper aux poncifs de la modernité.

Nicolas Bolens, personnalité genevoise, présente une œuvre nouvelle à l’occasion du dixième anniversaire de LME et propose une transcription des chants de Mahler, première réalisation d’une série qui se prolongera sur les prochaines saisons.

Feuilleter le programme
Couverture, programme de salle Miroirs
Moments volés

Partenaires et sponsors

Vous aussi, venez jouer avec nous !
Pour tout savoir sur vos avantages en tant que partenaire…

Informations pratiques

CMG | CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DE GENÈVE
Jeudi 18 janvier 2018 | 20h

Place Neuve 5, 1204 Genève
Billetterie : +41 (0)78.679.19.33
Tarifs : de CHF 10.- à 20.- Gratuit pour les étudiants d’écoles de musique et pour les enfants de moins de 12 ans.

Plus proches que jamais !

Articles associés