La Biennale Musiques en scène est de retour !

MAKE X FRANCE

Julie Machu

Pour cette nouvelle édition, qui commence ce 27 février, de la biennale Musiques en Scène, le Grame nous propose Etat(s) Limite(s), nous invitant à des échappées inédites, par une écoute partagée, créative, plurielle et expérimentale. Découverte.
Pour ceux qui ne connaissent pas le Grame, c’est un centre nationale de création musicale implantée aux alentours de Perrache. Il est organisé autour de plusieurs grands pôles d’activités : la création, notamment dans le domaine des musiques mixtes, la recherche en informatique musicale, la diffusion de concerts et la formation, en direction de publics diversifiés.
Le Grame produit la Biennale Musiques en Scène, manifestation pluridisciplinaire d’ampleur internationale en alternance avec les “Journées Grame”.
Doté d’un laboratoire de recherche, de deux studios de composition, le centre poursuit sa mission de création en accueillant en résidence des compositeurs français et étrangers.
Fabriquer collectivement des imaginaires, arpenter des territoires mêlés d’horizons inouïs, parfois « borderlines », c’est à cette aventure que ce programme de concerts, spectacles et installations sonores nous convie, en déroulant une programmation qui se déploiera au cours de plus d’une trentaine de propositions artistiques et conviera le public à la redécouverte de l’œuvre du compositeur invité Michael Levinas.
Une belle place sera réservée aux compositrices, à l’invention et à l’expérimentation du sensible : le public sera invité à une grande traversée artistique, de la formation orchestrale aux concerts participatifs, en passant par les arts numériques.
La Biennale 2018 sera l’occasion de nombreuses créations, dont six nouvelles productions musicales et scénographiques : Schläfer, Point limite zéro, Machina humana, …Limite les rêves au-delà, La conférence des oiseaux, Back into nothingness.
Alors, on tente ?