SAISON 22|23

ÉCHOS RAVEL

L'ÉDITO

Le Lemanic Modern Ensemble développe sans cesse une voie qui consiste à mettre en résonance les œuvres majeures de la modernité et les plus récentes créations musicales contemporaines.
Ainsi lors de notre présentation 21/22 nous vous annoncions le format triennal de notre nouvelle série d’échos, le premier étant consacré à Igor Stravinski, le second – qui nous occupe ici – à Maurice Ravel, et enfin le dernier qui, en 23/24, sera dédié à Dmitri Chostakovitch. À l’issue de ce premier triptyque, comme nous l’avions initialement réalisé pour le duo Gustav Mahler / György Ligeti, nous développerons encore et toujours ces échos dans les saisons à venir, gage selon nous d’une juste perception du continuum compositionnel. Depuis 2007 et la première saison du Lemanic Modern Ensemble, notre souhait a toujours été de vous proposer une programmation articulée et lisible vouée aux compositrices et aux compositeurs contemporains, et à ce qu’elles et ils doivent à leurs ainés. Mettre en lumière ces liens ténus est bien la mission sensible et didactique que nous avons toujours voulu défendre. C’est pourquoi, percevoir telles des odyssées révélatrices et structurées les trois saisons 21/22, 22/23 puis 23/24 du Lemanic Modern Ensemble, et dorénavant celle-ci ravélienne, est particulièrement perceptible dans la dramaturgie de nos saisons, concert après concert, et plus idéalement dans le cadre de l’abonnement que nous vous proposons, gage d’une traversée homogène.
De La Valse à Ondine et Scarbo, du Gibet à la Toccata ou du Blues à Alborada, ces œuvres ravéliennes repensées seront accompagnées cette saison par divers opus de John Adams, Dmitri Chostakovitch, James Dillon, Hugues Dufourt, Yan Maresz, Igor Stravinski et Kurt Weill. Les créations commandées à Benjamin Attahir, Sofia Avramidou, Dylan Corlay, Jacques Lenot, Loïc Leroux, Luis Naón et Alexandre Singier en seront les résonances contemporaines. À l’ombre des chatoyances de Maurice Ravel, nous vous ferons retrouver ou découvrir tout au long de cette nouvelle édition créateurs, solistes et chefs d’orchestre majeurs de la scène internationale, toutes et tous portés par la fougue et la maîtrise des instrumentistes de l’Ensemble.

«Eh bien, valsez maintenant. »
Une Histoire du soldat
Pas à pas dans la Ville
Lambert Wilson Chante Kurt Weill
À la manière d'un fantaisiste
Pharmakon, drogues, sortilèges et vaines aubades