Ardant ressuscite Cassandre

Manuel Gros

Fanny Ardant incarne la mythique héroïne maudite.

Pour obtenir les faveurs de la splendide Cassandre, Apollon lui a octroyé le don de prévoir l’avenir mais elle s’est refusée à lui. Furieux, il lui a craché dans la bouche et depuis nul ne la croit. Elle erre en dispensant ses prophéties dans le vent et on la fuit comme si elle était folle. Même si elle mourra en ayant connu l’amour, elle ne pourra donc sauver personne de la guerre de Troie et pas plus sa famille du massacre… Mise en scène par Hervé Loichemol, Fanny Ardant se glisse au GTP dans la peau du mythe via l’opéra parlé de Michael Jarrell, clin d’oeil à Bartók et Schoenberg que joue le Lemanic Modern Ensemble dirigé par Pierre Bleuse.

Imprimer l’article pour le lire hors ligne.