Der Teich

Ezko Kikoutchi

William Blank
Direction
Laure-Anne Payot
Mezzo soprano

Les Jardins Musicaux

« C’est à dessein que je n’ai jamais écrit en dialecte. J’ai toujours pensé que c’était une manière déplacée de vouloir se montrer familier avec la masse. »

Robert Walser

Pourtant salué de son vivant par les plus grands écrivains de l’époque, Walser a été ignoré du public. Après une enfance à Bienne, sa vie fut une constante errance, vécue dans des conditions matérielles misérables et suivies de vingt cinq ans d’internement. Seul ouvrage rédigé en dialecte biennois L’Etang met en scène le suicide simulé par le jeune Fritz pour regagner l’amour de sa mère.

La mise en musique de ce monodrame par Ezko Kikoutchi s’appuie également sur la traduction française de l’ouvrage mais en y adjoignant, en contrepoint, cinq poèmes d’auteurs variés, dont deux en langue japonaise: « Je voulais à tout prix conserver ces langues dans ma mise en musique et l’idée m’est venue de travailler ainsi sur le passage entre les langues. Cela permettait d’évoquer, dans un cadre familial bilingue voire trilingue, les particularismes liés à la capacité de s’exprimer dans plusieurs langues à la fois. »

Écrit dans la tradition du théâtre musical propre au 20ème siècle et dans une instrumentation identique à celle du Pierrot Lunairede Schönberg, l’œuvre est d’une puissance expressive exceptionnelle.

Ezko Kikoutchi

PROGRAMME

Ezko Kikoutchi

Der Teich pour mezzo soprano et ensemble

DIMANCHE 24 AOÛT 2014 12H30 | LES JARDINS MUSICAUX | CERNIER – DOMBRESSON

Articles associés

Écrivez-nous !Suivez-nous !Écoutez-nous !