Idylles

Résonances IV

William Blank
Direction
Hélène Walter
Soprano
Philippe Albèra
Présentation

Résonances IV
// CONCERT PRÉSENTÉ

Debussy fut profondément influencé par la musique de Wagner, même s’il essaya, tout au long de sa vie, de s’en émanciper. Dans le Prélude à l’après-midi d’un faune, œuvre de sa première période, il utilise un matériau qui en est proche, mais d’une façon si radicalement nouvelle que l’œuvre inaugure la modernité du XXe siècle. Son cycle tardif de mélodies sur Mallarmé, dans sa densité d’écriture, en apparaît comme une conséquence ultime. Jarrell a hérité de sa sensibilité pour les timbres, tout en l’inscrivant dans un geste lyrique et dramatique qui n’est pas sans rapport avec le geste wagnérien. Dans Nachlese Vb, il réécrit de quatre manières différentes le même poème de Gongora, auteur presque aussi ésotérique que Mallarmé. Wagner avait repris des thèmes de sa Tétralogie pour offrir à son épouse Siegfried-Idyll. David Walter réduit l’orchestre du Prélude de Debussy et Blank orchestre ses Trois Poèmes. Quatre formes de transcription mettant en jeu l’idée et sa présentation.

PROGRAMME

Richard Wagner

Siegfried-Idyll pour ensemble 1870

Claude Debussy

Trois poèmes de Stéphane Mallarmé version pour soprano et ensemble 1913 version de chambre de William Blank

Prélude à l’après-midi d’un faune 1894 version de chambre de David Walter

Michael Jarrell

Nachlese Vb pour soprano et ensemble 2012

MERCREDI 15 FÉVRIER 2017 19H30 | AUDITORIUM DU CONSERVATOIRE | ANNEMASSE

LUNDI 27 FÉVRIER 2017 19H30 | LA COMÉDIE | GENÈVE

Articles associés