Notturni

Résonances I

William Blank
Direction
Raphaël Hardmeyer
Basse
Elodie Tuca
Soprano
Anaïs Yvoz
Soprano
Philippe Albèra
Présentation

Ces quatre œuvres, à travers les siècles, témoignent d’une recherche d’harmonie et de beauté, mais aussi de pureté. Elles ont toutes un caractère mélodique prononcé, lié à la voix et l’écriture instrumentale : ce sont les solos inspirés de la pièce de Benjamin, la démultiplication des formes mélodiques chez Ligeti, le lyrisme exacerbé de Webern, celui enfin de Mozart, dans ces Nocturnes qui portent l’esprit des Lumières à travers la référence à la franc-maçonnerie. Dans tous les cas, une musique qui ouvre un horizon humaniste et chaleureux.

PROGRAMME

György Ligeti

Melodien pour ensemble 1971

Wolfgang Amadeus Mozart

Sei Notturni pour trois voix et trois cors de basset 1783

Anton Webern

Cinq canons op.16 pour soprano, clarinette et clarinette basse 1924

George Benjamin

At first light pour ensemble 1982

Articles associés