Fanny Ardant accompagnée par le Lemanic Modern Ensemble

Le Dauphiné Libéré

Sabine Pellisson

THÉÂTRE | Sur la scène de la Comédie de Genève encore ce soir et demain

Le Lemanic Modern Ensemble (LME) basé à Annemasse, associé à la Comédie de Genève (également producteur de l’événement), est à nouveau sur les planches, pour accompagner Fanny Ardant dans “Cassandre”.
Après le Grand Théâtre d’Aix-en-Provence en janvier, le LME reprend à nouveau ce programme pour deux soirs, les 11 et 12 octobre en présence de la comédienne Fanny Ardant, seule sur scène.
À la composition, le Suisse Michael Jarrell qui a su réinventer “Cassandre” pour une comédienne avec un ensemble et live electronic. Il a surtout parfaitement mis en musique, l’adaptation de la nouvelle de l’Allemande Christa Wolf qui a revisité le mythe antique. À la direction musicale Jean Deroyer.

L’histoire de Cassandre soulignée par la musique

Et que dire de la comédienne seule sur scène ! Ardant c’est d’abord une voix qui fascine, qui envoûte. Elle joue la Troyenne Cassandre, une heure avant sa mort.
Les notes contemporaines du compositeur et Fanny Ardant font le reste, que des notes magnifiques et suspendues, sans chant. Elle est la voix, fragile et têtue. Elle est celle qui dit non mais qui descend irrémédiablement vers la mort…
Depuis son passage au “IN” d’Avignon en 2015, les critiques ne tarissent pas d’éloges, la comédienne y est exceptionnelle, soutenue par les musiciens du LME sachant démontrer la justesse musicale du projet.
Sur la scène de la Comédie, le LME est en formation large avec 18 musiciens. Le LME suivra à nouveau la comédienne la semaine prochaine, du 18 au 22 octobre sur la scène du Théâtre de l’Athénée à Paris.

Imprimer l’article pour le lire hors ligne.